DOCUMENTS CONSTITUANT LE DOSSIER

1. Une lettre de candidature, datée et signée devant notaire ou légalisée en mairie, adressée au Ministère de la justice bulgare exposant les motivations des candidats dans lesquelles il devra faire apparaître : une brève présentation des adoptants, des informations sur la situation économique et sociale des adoptants, une mention de l’Autorité Centrale française, et d’autres circonstances éventuellement importantes pour l’adoption.

 

2. Un agrément (et la notice jointe)en vue de l’adoption d’un enfant selon les lois de résidence permanente et habituelle des adoptants.

 

3. La confirmation de la validité de l’agrément, de l’enquête sociale et psychologique.

 

4. Un rapport d’enquête sociale, élaboré par le service de l’Aide Sociale à l’Enfance (copie certifiée conforme à l’original).

 

5. Un rapport d’enquête psychologique de l’Aide Sociale à l’Enfance (copie certifiée conforme à l’original).

 

6. L’Attestation de suivi de l’enfant pendant 2 ans, établie par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance.

 

7. Un document attestant que les adoptants ne sont pas déchus ni privés de leurs droits parentaux, délivré par l’organisme d’état compétent de l’État du pays de nationalité des adoptants.

 

8. Une attestation signée par les adoptants devant notaire (un seul document) précisant :

            - que l’enfant ne sera ni soumis à un traitement médical expérimental, ni ne verra des parties de son corps utilisées à des fins de transplantation, et que l’enfant ne fera pas l’objet de don d’organes.
            - que la loi française n’autorise pas la réadoption en la forme plénière.

 

9. Un extrait de l’acte de mariage pour les couples mariés (certifié conforme). Un certificat ou extrait d’acte de naissance et une copie (certifiée conforme) d’un document légal d’identité, avec indication de l’adresse habituelle, permanente et d’adresse postale de l’adoptant.

 Sous forme de certificat médical

 TABLEAUX SUR LES COUTS ASSOCIES A L'ADOPTION INTERNATIONALE